En direct du cours enfants


"On m'a demandé de préparer cette page. Je ne savais pas quoi vous raconter : L'aïkido pour les enfants, vous pensez, je n'y connais rien, j'ai commencé, je n'étais pas si jeune ! Alors j'ai décidé d'aller sur place, un micro dans ma besace"


Bonjour, je suppose que vous êtes les enseignants ?

- Oui ! Aujourd'hui, c'est nous trois ! Et nous sommes toujours deux au minimum à encadrer le cours.

L'aïkido enfant, c'est particulier ?

- Le cours ne se déroule pas comme celui des adultes, mais les bases techniques et philosophiques restent les mêmes: ce sont celles de l'Aïkido !

J'en vois des pas bien hauts là-bas, quel âge ont-ils ?

- Nous les acceptons à partir de 6 ans. Les techniques sont vraiment trop complexes pour débuter avant !


Le courant passait bien, j'en étais sûre, alors j'ai chuchoté :

Entre nous, dans les enfants qui sont là, il y a des futurs champions ?
- Ah, ah, ah ! !

Pourquoi vous riez ?

- Vous savez bien, en aïkido, il n'y a pas de compétition, alors…
- …Et puis, fabriquer des champions, ce n'est vraiment pas notre credo !

Ça m'a un peu vexé. Evidemment je savais qu'il n'y a pas de compétition ! N'empêche, quand j'ai du mal en aïkido, je me remonte le moral en me disant " Bah, l'aurait fallu que je commence tout p'tite… ". Alors j'imaginais que… Tant pis. Je me suis ressaisi
e.

Bon…. Mais alors, dîtes-moi, pourquoi faire faire de l'aïkido aux enfants ?
- Déjà pour bouger : tantôt on dépense de l'énergie, tantôt on la canalise.
- Et puis l'aïkido apporte aux enfants une meilleure connaissance d'eux-mêmes, parce que pour réaliser les techniques, il faut maîtriser son corps, bien coordonner ses mouvements.
- Je trouve aussi qu'il y a un autre travail important sur la relation avec l'autre : on est obligé de travailler à deux, on est obligé de changer de partenaire. Si on est timide, c'est difficile, mais la rencontre est facilitée par le cadre non violent de l'aïkido.

Une somme de petits progrès qui font grandir ?
- Oui, voilà ! Des ambitions toutes simples…
- … mais importantes !
- Merci.     
        

Je suis allée vers un petit garçon en kimono.

Bonjour, pourquoi aimes-tu l'aïkido ?
- Ben, heu… j'aime apprendre des choses nouvelles, me faire de nouveaux amis et les retrouver tous les mardis soirs.
- Ah, bien !


D'autres enfants s'étaient approchés.

Et toi, ça te plait l'aïkido ?
- J'adore ! Mais Gérard n'est plus là… Mais J'aimerais apprendre pleins d'autres techniques encore !
- Moi j'aime bien l'aïkido, mais des fois j'aimerais qu'il y ait plus d'enfants de mon âge.
- Et même une fois, moi…

Je n'ai jamais su la fin… Un grand avait soufflé " Eh, seiza ! Venez ! " Bruuh... Une volée de moineaux ! Je me suis retrouvé tout seul. C'est que le cours commençait…

Alors je me suis assise sur une chaise au bord du tatami, avec les quelques parents qui regardaient. Nous avons discuté tout bas. Eh bien, il y a encore une chose qui leur plait aux enfants : à la maison, ils sont très fiers de montrer les techniques qu'ils ont apprises !


Dany